Archives de catégorie : Non classé

Quand la musique est bonne !

L’auditorium de la maison de la musique de Meylan  était comble samedi soir pour le concert des solistes de l’EMGB.

 

Le programme regroupait les 3 orchestres: Les plus jeunes musiciens  de la NénupHarmonie dont pour certains c était le premier concert, ceux de Bo.Per.Cui sans complexe et toujours partant pour des aventures musicales inédites  et les plus expérimentés de l’Harmonie Gaston Baudry.

Certains, comme à leur habitude, se sont produits dans plusieurs formations avec une mention spéciale à Anaëlle qui est venue en renfort de Gabriel à la clarinette pour NenupHarmonie.

Tous ont montré  la même envie de jouer ensemble et de s’amuser.

Le rythme et la qualité étaient donnés dès les premières mesures de la NenupHarmonie sous la baguette d Alain Mainsant sur un air traditionnel africain gospel  entraînant les spectateurs dans un joli voyage musical sous les encouragements de leurs aînés installés derrière eux.

Les solistes dont certains issus de l’école d Harmonie, ont ensuite fait traverser les époques et les styles d’ un solo pour cor de Camille Saint Saens au générique  de la série HAWAII 5-0 avec une improvisation surprenante par Marianne Consonni à la trompette en passant par un hommage à Freddy Mercury par Bo.Per.Cui avec le jeune Noé Barghava au saxophone ou Benoit Pares inspiré par Cecile Chaminade et très complice avec le chef, pour finir, par une oeuvre d Otto Schwarz, Saxpack, mettant en valeur une alternance entre les saxophones alto et soprano interprétée par notre président Franck Boullier.

Le morceau final, regroupant les 120 musiciens présents, sous la direction de Jean Jacques Stoll est un résumé de la soirée  : “Quand la musique est bonne!”

Moment convivial à NénupHarmonie

Après une répétition commune aux deux groupes formant la NenupHarmonie, les professeurs de formation musicale orchestrale et le chef ont partagé un temps récréatif et un goûter partagé. Cécile, Noémie et Alain ont ensuite animé  la fin de cette séance avant vacances par des exercices de rythmes et de culture musicale.

Un temps de convivialité pour préparer le jeune groupe à sa participation au concert commun des trois orchestres de  l’EMGB le 06 avril prochain.V.P.

Un Gala de Noël tout en sourires, féérie et fantaisie

Pan!Pan!… Pan! Les confettis multicolores retombent sur les dernières notes de Sleigh Ride.Le chariot du Père Noël passe sur l’écran géant derrière l’orchestre, devenu l’instant d’un morceau, un orchestre de 80 assistants du grand bonhomme rouge. Les musiciens de l’orchestre philharmonique éphémère « Corde à Vent » ont rejoint ceux de l’Harmonie Gaston Baudry pour ce dernier morceau : tous ont le sourire !

Les danseuses de l’école de danse Weiwers viennent pour leur salut.

Manon Pathier dans son costume de la Belle

La soirée a été pleine de fantaisie et de plaisir partagé : les spectateurs ont senti le bonheur des musiciens de l’EMGB à être et jouer ensemble. C’est l’essentiel, c’est ce qui nous anime.

Fantaisie et poésie quand sont apparues la Belle et la Bête (Manon Pathier et Franck Boullier) ou les danseuses du ballet de Tchaikovski Casse-Noisette… Humour quand un tricorne et un perroquet de pirate sont apparus sur le pupitre et la tête du chef ou lors de l’interprétation déjantée par Vincent Charrel d’un solo de Triangle pour perturber ses camarades sous l’oeil bienveillant du chef (pris d’un fou-rire) alors qu’il venait de lancer les premières mesures de Tom Sawyer.  

Les spectateurs ont également pu fredonner puisque le concert s’achevait sur un medley de titres de monsieur Aznavour et sur une orchestration du standard de Bécaud, Et maintenant permettant aux danseuses, là-encore, de montrer leur dextérité et leur grâce.

Franck Boullier interprétant La Belle et la Bête

Concert de Gala

Le concert de Gala de l’Espace Musical Gaston Baudry aura lieu le 15 Décembre à 20h à l’Hexagone de Meylan.

Voilà le programme du concert:

1ere partie avec corde à vents un ensemble composé d’instruments à cordes, à vent et de percussions sur un programme mêlant le classique, la musique irlandaise ou encore la musique de film.
En seconde partie, l’harmonie Gaston Baudry vous emmènera avec des compositeurs tels Tchaikovsky, Franco Cesarini ou encore Gilbert Bécaud et Charles Aznavour.

L’école de danse Weiwers se produira également au fil des morceaux.

Les places sont en vente auprès de l’EMGB et de l’Hexagone.
Les tarifs sont
15 euros le jour du concert
12 euros en prévente
8 euros pour les moins de 12 ans

Pour réserver, vous pouvez appeler le 04 76 90 62 02.

Retour d’Allemagne

Les jeunes musiciens de l’EMGB renforcent leurs liens avec leurs homologues de Planegg  pendant le pont de l’Ascension.

Les adolescents de l’Espace Musical Gaston Baudry ont eu un week-end de l’Ascension chargé puisque l’orchestre Bo.Per.Cui a pris la direction de la Bavière pour quelques jours. Si, pour certains d’entre eux c’était la première fois, les plus anciens ont été heureux de retrouver les familles d’accueil qu’ils connaissaient déjà. Au programme de cet échange musical récurrent, soutenu par l’Office Franco-Allemand de la Jeunesse et le conseil Départemental de l’Isère, avec l’orchestre d’accordéon “FUNTASTEN” dirigé par Günter GLAUBER : visites culturelles, balade sur le lac du Starnberg et répétitions communes dans la bonne humeur et la joie de se retrouver tous ensemble. Autant d’occasions d’échanger autour de leur passion commune qu’est la musique !

Pour clore le séjour, samedi soir, les vingt-cinq musiciens français, dirigés par leur chef Jean-Jacques STOLL, ont donné devant plus de 250 spectateurs outre des pièces classiques et des musiques de films, des medley de tubes français des années 30 à aujourd’hui. Les deux formations, française et allemande, réunies ont joué un “Kalinka” entrainant dirigé par Jean-Jacques STOLL pour un final franco-allemand qui a fait l’objet de plusieurs rappels.

La soirée conviviale qui a suivi a rappelé les différents échanges passés au moyen d’un diaporama durant lequel rires et émotions se sont succédés. Mais déjà la mélancolie apparaissait le départ approchant et l’émotion était de nouveau palpable au rendez-vous pour le voyage retour vers la France : au milieu des accolades, les promesses de se revoir rapidement étaient présentes dans toutes les conversations.

« Mais qui sont donc ces joyeux lurons qui me font coucou ? » ont pu se demander certains automobilistes que nous avons croisé sur l’autoroute : « Des français qui veulent apprendre l’allemand ? Une chorale au répertoire peu varié ? Une colonie intergénérationnelle ? Des représentants de la France en Allemagne ? Des artistes en tournée ? Une bande d’amis ? » Finalement nous sommes un peu de tout ça mais je dirais que nous sommes avant tout des musiciens désireux de partager un peu de temps et de musique avec nos amis allemands.

Ces quelques jours en Allemagne furent pour moi une petite bulle hors de mon quotidien d’élève, parfois étouffant. Ce fut un vrai plaisir et un enrichissement de discuter et de jouer avec d’autres musiciens, français comme allemand. Les visites (Deutsch Museum, Munich, Starnberger See, musée,…) étaient intéressantes et variées et les temps avec ma famille d’accueil ont été l’occasion de discussions animées comme de bonnes rigolades. Le concert fut un moment assez exceptionnel dont je me souviendrai longtemps. Je remercie chaleureusement l’EMGB et tous ceux qui ont permis de formidable voyage, en espérant que cet échange se perpétue.

Manon, 17 ans, flûtiste de Bo.Per.Cui

La fête de la musique ne dure pas qu’un jour !

En ce vendredi lendemain de fête de la musique les musiciens de l’EMGB ont continué à donner du plaisir à leur auditoire ! Les flûtistes d’Hélène Girbal ont d’ abord donné une audition de belle teneur dans l’ auditorium montrant tout leur talent !
Puis ils ont rejoint l’Harmonie Gaston Baudry au parc des tennis de Corenc pour un concert champêtre qui a permis d’apprécier à la fraîcheur estivale de la soirée, un joli concert varié avec en bonus 2 mouvements de l’ouverture “Guillaume Tell” de Rossini dirigés par Jean Sébastien Stoll.

Semaine chargée pour les élèves de l’École d’Harmonie

Lundi les classes de cuivres (cors, trompettes et trombones) ont commencé une folle semaine d’audition. Le programme varié (de la musique classique à la musique de films) a emmené l’auditoire. Les élèves se sont bien amusés et le public a apprécié la musique. À la fin, comme d’habitude, tout le monde était content.

 

Après ceci, le vendredi, les hautboïstes se sont produit avec des morceaux qu’elles avaient choisi de jouer et ont réussi à séduire le public avec. Les plus petites (en 1ère année) ont participé à leur toute première représentation devant un public qui les a encouragées pour cette première.